Les Petits Utilitaires
Girondins de Bordeaux
Tests
Friends News
Search




Webmaster - Infos
Visits

 166542 visitors

 4 visitors online

News


La France perd son triple A - by Alain.c 13/01/2012 @ 22:55

france3A.jpg



Le plus petit vertébré - by Alain.c 12/01/2012 @ 17:30

grenouille.jpg



Hausse des températures - by Alain.c 28/12/2011 @ 09:10

Météo France annonce 1,5 degré de plus que la normale sur l'année pour tout le pays, malgré un mois de juillet très froid.

temperature.jpg

Smartphone : les 10 conseils de la Cnil - by Alain.c 13/12/2011 @ 20:08

smartphone.jpg


Selon cette étude, menée par internet du 4 au 14 novembre auprès de 2.315 personnes, sept personnes sur 10 n'éteignent jamais leur smartphone et plus d'un quart l'éteignent seulement pour dormir ; 89% stockent des données de contact ou des coordonnées, 86% des données multimédia (photos/vidéos, agenda, notes...), 40% des données à caractère secret (coordonnées bancaires, codes secrets, codes d'accès aux immeubles...). Enfin, 65% pensent que les données contenues dans leur téléphone ne sont pas bien protégées, mais 30% déclarent pourtant n'avoir aucun code de protection actif sur leur appareil.
Alors qu'elle s'attend à ce que le smartphone soit en 2012 un "enjeu majeur", avec 17 millions de Français déjà utilisateurs d'I-phone, Android, Windows Phone et autres Blackberry, la CNIL a décidé de publier sur son site une dizaine de conseils pour aider les utilisateurs de ces téléphones multifonctions à mieux se protéger.


Les dix conseils de la CNIL
  • 1  N'enregistrez pas d'informations confidentielles (codes secrets, codes d'accès, coordonnées bancaires...) dans votre smartphone (vol, piratage, usurpation d'identité...).

  • 2  Ne désactivez pas le code PIN et changez celui proposé par défaut. Choisissez un code compliqué. Pas votre date de naissance!

  • 3  Mettez en place un délai de verrouillage automatique du téléphone. En plus du code PIN, il permet de rendre inactif (verrouiller) le téléphone au bout d'un certain temps. Cela empêche la consultation des informations contenues dans le téléphone en cas de perte ou de vol.

  • 4  Activez si possible le chiffrement des sauvegardes du téléphone. Pour cela, utilisez les réglages de la plate-forme avec laquelle vous connectez le téléphone. Cette manipulation garantira que personne ne sera en mesure d'utiliser vos données sans le mot de passe que vous avez défini.

  • 5  Installez un antivirus quand cela est possible.

  • 6  Notez le numéro "IMEI" du téléphone pour le bloquer en cas de perte ou de vol.

  • 7  Ne téléchargez pas d'application de sources inconnues. Privilégiez les plateformes officielles.

  • 8  Vérifiez à quelles données contenues dans votre smartphone l'application que vous installez va avoir accès.

  • 9  Lisez les conditions d'utilisation d'un service avant de l'installer. Les avis des autres utilisateurspeuvent également être utiles!

  • 10  Réglez les paramètres au sein du téléphone ou dans les applications de géolocalisation (Twitter, Foursquare, Plyce...) afin de toujours contrôler quand et par qui vous voulez être géolocalisé. Désactivez le GPS ou le WiFI quand vous ne vous servez plus d'une application de géolocalisation.

La présidente de la Cnil, Isabelle Falque-Pierrotin, prévient par ailleurs que la Commission a maintenant un plan d'action, qui prévoit une définition des "bonnes pratiques", la mise au point d'outils pédagogiques et "le développement des contrôles", "pour voir ce qui est stocké et transmis" entre opérateurs et développeurs de smartphone. Il y aura "éventuellement des sanctions", a-t-elle averti.


Tarifications et retraits de points : Nouveaux Tarifs pour 2012 - by D.Fradet 07/12/2011 @ 19:51

permis.jpg
  • Petit excès de vitesse : 1 point et 72 euros ou 135 euros moins de 19 km/h.
  • Gros excès : 3 points et 155 euros entre 20 et 39 km/h. 4 points et 155 euros entre 40 et 49 km/h. 6 points et 1700 euros maxi entre 50 km/et plus.
  • Ceinture : 3 points et 155 euros
  • Téléphone : 2 points et 155 euros.
  • Stationnement : 3 points et 155 euros
  • Dépassement : 2 points, si vous accélérez ou refusez de serrer à droite lorsque vous êtes sur le point d’être dépassé 3 points et 155 euros lorsque vous doublez par la droite sans clignotant ou trop près d’un piéton (ou d’un cycliste....) ou sans possibilité de vous rabattre vite ou en faisant une queue de poisson ou alors que vous êtes déjà sur le point d’être devancé.
  • Feu Rouge ou « STOP » : 4 points et 155 euros
  • Alcoolémie : 6 points d’office, jusqu’à 9900 euros
  • Petite alcoolémie : 155 euros : Taux d’alcool compris entre 0.5 et 0.8g/l de sang soit de 0,25 à 0,0 milligramme par litre d’air expiré.
  • Grosse alcoolémie : jusqu’à 4 900 euros. Délit passible également de deux ans de prison maxi, pour un taux d’alcool d’au moins 0,8 gramme par litre de sang, soit de 0,4 milligramme par litre d’air expiré. La sanction est identique en état d’ivresse manifeste ou si vous refusez de vous soumettre au test. En cas de récidive (état d’ébriété, d’état d’ivresse manifeste ou de nouveau refus du test ), la peine maxi est doublée (jusqu’à 9 000 euros et 4 ans de prison).
  • Priorité : 4 points et 155 euros.
  • Défaut de clignotant : 3 points et 55 euros, si vous changez de direction ou si vous sortez d’une place de stationnement
  • Défaut d’éclairage : 4 points et 155 euros, si vous circulez sans éclairage de nuit ou par visibilité insuffisante.
  • Distance de sécurité : 3 points et 155 euros.
  • Ligne continue : 1 points et 155 euros, si vous la chevauchez... 3 points et 155 euros : Si vous la franchissez.
  • Sens interdit : 4 points et 155 euros.
  • Autoroute : 3 points et 55 euros quand vous circulez sur la bande d’arrêt d’urgence 4 points et 155 euros, si vous faites demi - tour ou effectuez une marche arrière.
  • Détecteur de Radars : 2 points, jusqu’à 1 700 euros
  • Conduire malgré une suspension de permis ou refuser de le remettre : jusqu’à 4 500 euros et deux ans d’emprisonnement.
  • Plaques : Jusqu’à 3 990 euros et 5 ans de prison lorsqu’elles sont fausses
  • Délit de fuite : Après un accident ou un refus d’obtempérer, jusqu’à 35 000 euros et 2 ans de prison.
  • Blessures involontaires : avec interruption temporaire de travail de moins de trois mois : jusqu’à 30 000 euros et 2 ans de prison.

StartPrevious one [ 1 2 3 4 5 ] Next oneEnd
Nouveau !!!
Le BCB ouvre son nouveau site!

Maintenant,
tout se passe



Calendar
Music
Jeux Flash
Preferences

Connect again
---

Your name (or pseudo) :

Your secret code (associated with your pseudo)


 Count of members 4 members


Connected :

(nobody)
Newsletter
To receive news about this website, consider subscribing to our Newsletter.
Subscribe
Unsubscribe
7 Subscribers
^ Top ^